Ci-dessus: Détail de la mue d'un python tapis. On distingue l'empreinte de chaque écailles, même celles des yeux!

Ci-dessous: Un python vert entame la procédure de mue.

A quoi est-ce que ça sert?

La peau des reptiles n'est pas très élastique. Lorsque ceux-ci grandissent, Ils se sentent vite à l'étroit dans leurs habits! Ils se débarrassent alors de leur ancienne peau appelée mue ou exuvie. Ce dernier terme est d'avantages utilisé pour les arthropodes, c'est-à-dire les insectes, crustacés, arachnides, et d'autres sous-embranchements aux noms barbares. Mais oui, même les mouches (à l'état larvaire), les araignées et les crabes changent de peau!

>VIDEO ICI<


Les reptiles ne muent pas tous de la même façon: les lézards perdent leur peau par petits bouts, tandis que les serpents la retirent en une fois. Pour ce faire, ils se frottent le dessus de la tête ou la lèvre inférieure contre une branche ou un caillou par exemple: leur vieille enveloppe se déchire. Ils se faufilent alors dans un recoin exigu afin de l'accrocher à un quelconque relief, puis, ils s'en extirpent aisément, comme on retire une chaussette! On obtient une peau complète de serpent retournée et un serpent tout neuf, reluisant de ses plus belles couleurs!

Ci-contre: Une mue bien rangée par son propriétaire telle une veste à son crochet!

Il faut savoir que tous les reptiles grandissent toute leur vie! Bien sûr, la fréquence des mues s'espacera petit à petit, au fur et à mesure que l'animal grandit.

Les serpents... ben ils n'ont pas d' bras (en général)... Ils ne peuvent donc pas se gratter pour retirer les éventuelles tiques et autres parasites externes. Il est donc bien pratique d'abandonner sa mue et de se débarrasser ainsi régulièrement de ses hôtes suceurs de sang.

Comment ça fonctionne?

Ci-dessus: A gauche, une guttata amélanistique en temps normal. A droite le même serpent en phase de mue.

Ci-dessous: Un Hétérodon Nasicus en phase de mue: l'oeil est laiteux.



Lorsque les serpents sont en phase de mue, leur coloration devient terne et leurs yeux deviennent opaques: ils n'y voient plus rien! Ce stade dure quelques jours, en général une petite semaine, mais cela est variable selon les individus et les espèces. Quant à la suite de ce phénomène, ce que je vais vous expliquer résulte de mes observations et de mon avis personnel. Je n'ai jamais lu ou vérifié les explications suivantes. Durant les jours qui suivent cette phase laiteuse, il semble que l'animal injecte un liquide semblable à l'eau entre la nouvelle et l'ancienne peau: leurs écailles retrouvent ses couleurs d'origine. Et c'est seulement deux ou trois jours après qu'ils ôtent leur ancienne peau. Celle-ci est alors encore tout humide, on peut la ramasser et la déplier si elle est en boule, lui donner une forme "naturelle". Elle séchera rapidement.

On me demande souvent comment conserver une mue. S'ils ont stock celle-ci tout simplement dans une boite au sec et à l'abri de la lumière, délicatement enroulée; on pourra la conserver de nombreuses années. Je garde ainsi certaines mues de mes bêtes depuis près de 10 ans.

Ci-dessous: La mue parfaite d'un hétérodon. On distingue très nettement les motifs de l'animal lorsque celui-ci est foncé.

Problème de mue

Lorsqu'un serpent fait de belles mues régulières, cela signifie qu'il est en bonne santé. Dans le cas contraire, il nécessite des soins. C'est pourquoi il est important de bien observer vôtre protégé et de noter dans un agenda la fréquence des mues.

Mue en lambeaux, pas de mue du tout

Observez les yeux et la face ventrale... avec un peu d'expérience en voit si le serpent a accumulé plusieurs peaux. Lorsqu'il se déplace entre nos doigts, ses écailles crissent, font des cliquetis.

Cela arrive de temps en temps, en général cela est dû à un manque d'humidité. Vérifiez donc votre niveau d'hygrométrie; vaporisez plus souvent , installez un plus grand bac d'eau ou ajoutez une boite garnie de vermiculite humide.

Ci-dessus: Guttata faisant une mauvaise mue due à une maladie.


C'est l'heure du bain forcé!


Mettez votre serpent dans une boîte remplie de plusieurs centimètres d'eau tiède (adapté à la taille de l'animal). Installez-y également une pierre afin qu'il y prenne appuis: cela sera moins fatigant et moins stressant. La durée de ce bain forcé est variable, je dirais entre une demie-heure et  deux heures selon la gravité, voire plus.

Après le bain, en temps normal, l'animal se débarrasse tout seul de son exuvie en quelques lambeaux, mais il arrive qu'il nécessite un peu d'aide de la part de son soigneur.

Contrôler bien que le serpent se soit débarrassé de sa lunette, c'est-à-dire la peau qu'il possède sur les yeux. S'il vous semble qu'il reste encore de la l'ancienne peau, vous pouvez tenter de l'enlever avec du scotch de carrossier (de peintre). Attention également au bout de la queue, s'il y a une accumulation de mue, elle risque de nécroser et de tomber.

A gauche: Une jeune couleuvre malade n'ayant pas mué et ayant conservé sa lunette.
A droite: Accumulation de peau à la queue.

OBSERVEZ! Prenez note du moindre changement. Le feeling vient avec l'expérience et la passion! Prévenez les maladies de vos protégés.

Les serpents à sonnette

Vous connaissez tous la fameuse queue des crotales! Kssssssss! Et bien cette sonnette est constituée simplement de mue: à chaque changement de peau vient s'ajouter un anneau à l'instrument!

Les insectes et les arachnides muent également. Ci-dessous une mue de cigalle que j'ai trouvée en Corse.

Salut!

animaux, photos, textes: gentilcopain